TURKI Elodia

L’œuvre d’Elodia Turki est un inlassable chant d’amour aérien, dont certaines pièces n’auraient sans doute pas été reniées par Hâfez, le grand maître de la poésie persane, lui-même. Langage épuré, image sensuelle et soigneusement ciselée, vocabulaire précis ; chez Elodia Turki, l’amour côtoie le doute, la solitude, l’attente, l’absence et le questionnement de soi. Elodia Turki a co-dirigé les éditions Librairie-Galerie Racine : De pierre et d’eau (CDP) Le Charme d’Élie (Souffles, 1993, Grand Prix de la nouvelle des écrivains méditerrannéens), Possibilité antérieure (le Pont sous l’Eau, 1994), Élodie et Benjamin, roman (SGDL), Le Plus Beau Village du monde avec Pierrick de Chermont (Librairie-Galerie Racine), Intervalle du visage (éditions Teichtner, Québec, 1997), Al Ghazal (Librairie-Galerie Racine, 1997), L’Elle du doute (Librairie-Galerie Racine, 2000), Ily Olum (Librairie-Galerie Racine, 2003), La Chiqueta (Librairie- Galerie Racine, 2004), Que passe une fraîcheur (avec Jean-Marc Riquier), Poème à deux voix (Librairie-Galerie Racine). Ainsi soit Ellil ou les champs du paradis avec Jean-Marc Riquier (idem).