Yves GASC

Engagé au TNP de 1953 à 1963, Yves Gasc (né en 1930) est nommé par Jean Vilar responsable des soirées ou matinées poétiques et littéraires du Théâtre national de Chaillot, au Festival d’Avignon et en tournée. Il met ensuite, en scène des pièces de Corneille, Labiche, Valéry, Hugo, Pinget et collabore fréquemment avec Laurent Terzieff. Entre 1973 et 1977, il fait partie de la compagnie Renaud-Barrault.
En 1978, il entre à la Comédie-Française, et devient sociétaire en 1982. Il quitte la Troupe en décembre 1997 et est nommé sociétaire honoraire en janvier 1997. Il a interprété le repertoire classique et contemporain, Beckett, Molière, Tchekov, Giraudoux, Euripide, Hugo, Marivaux, Genet, Bernanos, Svevo, Sophocle, Camus, Balzac, Feydeau, Labiche, Ionesco, Grumberg, Corneille, Gombrowicz, Magnin. Il y a mis en scène Le Montreur d’Andrée Chédid, Paralchimie de Robert Pinget, Le jour où Mary Shelley rencontra Charlotte Brontë d’Eduardo Manet, Le Triomphe de l’amour de Marivaux, Le Pain de ménage et Le plaisir de rompre de Jules Renard, Turcaret d’Alain-René Lesage, Le Châle de David Mamet, Le Fauteuil à bascule et L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal, Le Jeune de Jean-Claude de Jean-Claude Brisville.

Bibilographie :
L’Instable et l’instant (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1974), Infimes Débris (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1980), Donjon de soi-même (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1985), L’Eaublier (Le Méridien, 1990), Le Jardin des désirs obscurs, nouvelles, (Hérodotos-Le Milieu du Jour, 1991), Fenêtre aveugle, suivi de Esquisse d’un soleil (Le Milieu du Jour, 1996), Travaux d’approche, préface de Christophe Dauphin, (Librairie-Galerie Racine, 1999), La lumière est dans le noir (éd. Librairie-Galerie Racine, 2002), Un château de nuages, choix de poèmes, (Librairie-Galerie Racine, 2009), Soleil de minuit, cinquante poèmes secrets (Librairie-Galerie Racine, 2010).

Voir sa biographie sur le site de la Comédie Française.